accueil

actualité

 

site d'échantillonage

 

 

 

 

ACTUALITES

Nouveau paramètre : DIC - ALCALINITE :

Depuis Janvier 2007, nous avons mis en place l'acquisition hebdomadaire d'un nouveau paramètre : le DIC (Carbone inorganique dissous) dans le cadre du projet EPOCA "European Project of Ocean Acidification ", http://doi.pangaea.de/10.1594/PANGAEA.727120 et le Service National d'Analyse des Paramètres Océaniques du CO2 (SNAPOCO2), Université Pierre et Marie Curie, Paris VI.

Protocole :

Prélèvement et stockage :

- Mettre le tuyau en silicone dédié aux prélèvements à l'embout de la bouteille NISKIN

- Pincer le tuyau avec les doigts (jouent le rôle de robinet) et ouvrir l'embout de la NISKIN

- Rincer le flacon en l'agitant et verser l'eau de rinçage sur les bouchons (répéter cette opération 3 fois)

- Remplir le flacon en introduisant le tuyau au fond du flacon et incliner légèrement le flacon par rapport à la verticale de la NISKIN, le débit de sortie d'eau à la NISKIN doit être réglé de sorte à éviter l'introduction des bulles d'air

- Laisser déborder largement (1 à 2 fois le volume du flacon environ, en fonction du volume d'eau disponible pour l'ensemble des prélèvements)

- Retirer progressivement le flacon en le descendant tout en laissant l'eau couler dans le tuyau (pour que le flacon soit rempli à ras bord)

- Arrêter l'écoulement d'eau une fois le tuyau sorti du flacon

- Incliner le flacon pour enlever le surplus d'eau prélevée

- Ajouter le HgCL 2 à l'aide de la micro-pipette (0.1mL)

- Répartir le long du bouchon 3 traits fins verticaux de graisse ApiezonL

- Refermer le flacon en déposant le bouchon graissé verticalement puis tourner pour répartir la graisse

- Bloquer le bouchon en plaçant l'élastique sur la hauteur du flacon

- Ranger le flacon à son emplacement (sans forcer les plaques de polystyrène)

- Une fois la caisse remplie de ses 18 flacons pleins bien fermer la caisse et la stocker en chambre froide (+4)

Autres données à relever pour le dosage en laboratoire :

- Pensez à relever sur les feuilles prévues à cette effet la salinité, la température et la profondeur correspondant à l'échantillon prélevé

- En cas de problèmes au cours du prélèvement (eg fuite de la Niskin, introduction de bulles d'air, flacon cassé.) doivent également être notés.

Taille de la bulle d'air dans les flacons :

Dans l'idéal, il ne faudrait pas laisser d'air dans les flacons. Puisque cet air vient de l'endroit où on prélève, son PCO2 n'est pas forcément le même que celui de l'échantillon (surtout dans une salle des machines.). On doit donc en laisser le moins possible afin de polluer l'échantillon le moins possible. Toutefois, pour éviter que le flacon ne casse s'il est bouché hermétiquement et soumis à une augmentation de la température pendant son stockage, il est nécessaire d'y laisser un peu d'air (de l'ordre de 2 à 3ml, soit 3 à 4 mm de hauteur).

Analyses des échantillons :

Les échantillons sont prélevés au Point B et analysés au Service National d'Analyse des Paramètres Océaniques du CO2 (SNAPOCO2), UMR 7159, Université Pierre et Marie Curie.